Open de France 2018 – Résultats de nos qualifiés

Du 24 au 26 août 2018 s’est tenu l’Open de France à Balma, près de Toulouse. C’est une trentaine de joueurs qui se sont affrontés dans cette compétition réunissant les meilleurs joueurs de France.

Qu’est ce que l’Open de France ?

L’Open de France est une compétition nationale, dernière phase avant la finale du championnat de France amateur. Pour rappel, le championnat de France est découpé en 4 phases :

  • Le championnat de club
  • Le championnat régional (championnat de la Ligue Rhône-Alpes)
  • L’Open de France
  • Le championnat de France amateur

Chaque phase permet de se qualifier pour la phase suivante. Certains joueurs sont qualifiés à chacune d’entre elle grâce à leur niveau.
L’open de France se déroule en 7 parties et permet de qualifier 6 joueurs pour le championnat de France amateur, réunissant les 16 meilleurs joueurs de France qui s’affrontent pour le titre de champion national.

Parcours des joueurs lyonnais

Cette année, 4 joueurs lyonnais étaient qualifiés pour cette compétition :

  • Florent Labouret 5d, qualifié d’office (4d+)
  • Robin Chauvin 3d, qualifié via le championnat de la ligue
  • Vincent Godivier 3d, qualifié via le championnat de la ligue
  • Denis Kuperberg 1d, qualifié via le championnat de la ligue (1ère participation à l’Open de France)

Les joueurs lyonnais sont partis le vendredi très tôt le matin pour arriver à Balma en début d’après-midi. Les parties ont ensuite rapidement commencées. Robin jouait contre Rémi Campagnie, 6d (retransmis sur KGS) et Vincent et Florent jouaient ensemble dès la première ronde !

L’Open de France s’est déroulé cette année à Toulouse. Les meilleurs joueurs de France ont fait le déplacement, ceux qualifiés d’office comme ceux ayant passé les phases qualificatives régionales. Comme d’habitude, l’ambiance était très bonne, les joueurs étaient hébergés chez l’habitant.

Chimin était le favori, avec comme challengers principaux Tanguy, Rémi, Denis et moi-même, pourquoi pas. Mais le tournoi a vite pris une drôle de tournure, Denis ayant perdu contre Mathieu la deuxième ronde, et Tanguy et moi ayant perdu à la troisième contre respectivement Baptiste et Florent. Je me suis donc retrouvé à faire un pseudo sous-marin, qui m’a malheureusement fait éviter tout joueur 5d+, à l’exception de Chimin pour la dernière ronde, qui n’était pas la perf la plus facile! Il a tout de même perdu sa partie contre Tanguy, ce qui les a fait terminer au même nombre de victoires, mais Chimin restait devant au SOS. J’ai pour ma part fini 4e à 5 victoires, derrière Baptiste qui complétait le podium. C’était encore une fois un bel Open, plein de surprises! C’est un des tournois français où le niveau est le plus relevé, ce qui en fait un rendez-vous immanquable pour tout joueur en dan. Ça vaut le coup d’essayer de se qualifier!

Rendez-vous fin octobre à Lyon pour la finale !

Malgré le résultat pas ouf de 1/5, je suis très content du voyage, et frustré de pas avoir pu faire l’Open en entier !
Les parties étaient vraiment cools et j’ai eu l’impression de pouvoir inquiéter des joueurs forts, dans tous les cas c’était instructif de pouvoir jouer à égalité contre des 3-4 dans.

Comme toujours en tournoi de go l’ambiance était très sympathique, avec un côté un peu plus sérieux quand même pour l’Open. Le panneau à côté du goban avec le nom et le blason de la région pour chaque joueur donne une impression très officielle, ça encourage à jouer sérieusement car ça rappelle qu’on représente la région et les joueurs qui n’ont pas pu venir.

Hébergement au top chez Camille, avec accueil multicanin et multifélin, et baraque de rêve, on aurait aimé pouvoir y passer plus de temps, mais la fatigue nous a terrassés.

Entre les parties c’était sympa d’avoir une autre salle pour pouvoir grignoter et commenter les parties, et les joueurs forts étaient très disponibles pour donner des conseils.

Mes impressions sur mes parties :
– contre Solal: Je pense que j’ai produit ma meilleure partie à ce jour. Noir a mieux joué toutes les directions du début de partie et au coup 57, un coup sur à l’épaule en 5eme ligne minimise l’efficacité de toutes les pierres blanches orientées vers le centre et valorise les pierres de noir.
– contre Florent: un combat compliqué commence sur le bord haut et tourne à l’avantage de noir lorsque blanc investit un coup pour défendre la gauche. Noir créé un beau potentiel sur le bord droit puis explose en plein vol quelques coups plus tard n’ayant pas su gérer les bons coups de réduction de Florent.
– contre Robin : la partie est avantageuse pour noir dans l’ouverture mais elle se équilibre après un choix stratégique contestable de noir dans le coin nord-est. Blanc a alors l’occasion d’envahir profondément le potentiel de noir pour le dévaster mais la manœuvre est tellement dangereuse qu’il n’ose que réduire ce qui ne suffit pas à gagner la partie.

Retrouvez les parties que nos membres nous ont envoyés (plus encore sur la bibliothèque de parties)



Retrouvez plus d’informations, les résultats, etc. sur le site de l’open de France.