Règlement du championnat de Lyon

1. Préambule

Le règlement du championnat du club de Lyon s’appuie sur les obligations et recommandations indiquées dans le règlement du championnat de France édité sur le site de la Fédération Française de Go.


2. Objectif de la compétition

Le championnat du club de Lyon a un objectif double :

  • Désigner un champion pour le club, qui conservera ce titre pour l’année en cours.
  • Désigner des joueurs 3k et moins qualifiés pour le championnat de la Ligue Rhône-Alpes.

3. Déroulement

3.1. Système McMahon à deux top groups

Chaque joueur démarre le tournoi avec un nombre de points correspondant à son groupe McMahon.
Il marque ensuite 1 point par victoire, 0 point par défaite.
Le joueur ou la joueuse en tête du classement à l’issue de la ronde 5 deviendra le Champion du Club de Lyon.

Dans la suite du classement, les meilleurs joueurs(euses) qui ne sont pas déjà qualifiés seront qualifiés pour le championnat de ligue Rhône-Alpes (nombre de places à pourvoir : 1 par tranche de 5 inscrits, arrondi à l’unité supérieure).

3.2. Définition des groupes McMahon

McMahon super group (groupe « Championnat ») : les joueurs(euses) déjà qualifiés pour le championnat régional, et/ou candidats au titre de champion du club. Ils démarrent le championnat avec 28 points au classement (pour cette raison, un joueur qui n’est pas déjà qualifié au championnat régional ne pourra pas prétendre à une place de qualification en s’inscrivant dans le super group étant donné qu’il démarre avec un point de plus)

McMahon top group (groupe « Qualification ») : les joueurs(euses) candidats à la qualification pour le championnat régional. Ils démarrent le championnat avec 27 points au classement.

Echelle McMahon (groupe « Tournoi », 1 point au classement par tranche de 2 kyu) : les autres joueurs(euses), désirant participer à un tournoi convivial et rencontrer des adversaires de leur niveau. Les 4 et 5 kyu démarrent le championnat avec 26 points au classement, les 6 et 7 kyu avec 25 points au classement etc.

Plancher McMahon : 24 kyu.
Les joueurs(euses) de 24 kyu et moins et ne souhaitant pas tenter la qualification pour le championnat de ligue démarrent le championnat avec 16 points McMahon.

Selon son niveau, le joueur décide du groupe dans lequel il souhaite s’inscrire.

Note : Les groupes ne sont pas « étanches ». C’est à dire qu’un joueur d’un groupe peut être amené à affronter un joueur d’un autre groupe (joueur du super group contre un joueur du top group par exemple)

3.3. Répartition des joueurs

Les joueurs(euses) déjà qualifiés (2 kyu et plus en 2017) sont obligatoirement inscrits dans le super group.
Les joueurs(euses) souhaitant se qualifier pour la phase 2 du championnat de France (championnat de ligue Rhône-Alpes) sont incrits dans le top group, quel que soit leur niveau.
Les autres joueurs sont répartis en fonction de leur niveau.

Il est possible de demander à rejoindre le super group, avec les restrictions suivantes :

  • Les joueurs inscrits dans le super group ne peuvent pas concourir pour la qualification pour le championnat de ligue.
  • La demande ne doit pas être démesurée (par exemple un joueur de 15 kyu dans le super group).

Remarque : En raison du trop petit nombre de rondes par rapport au nombres d’inscrits, nous ne pouvons malheureusement pas mettre à égalité les candidats au titre de champion du club et les candidats à la qualification pour le championnat de ligue.

3.4. Classement

Le classement général est donné par le nombre de points (McMahon Score, en abrégé MMS) :
Nombre de points (McMahon Score, en abrégé MMS).

  • 1er départage : Simplified Direct Confrontation (en abrégé SDC)
  • 2eme départage : somme des points des adversaires rencontrés (Sum of Opponent’s Score MMS, en abrégé SOSM).
  • 3eme départage : somme des SOSM des adversaires rencontrés (Sum of Opponent’s SOSM, en abrégé SOSOSM).
  • 4eme départage : meilleur niveau sur l’échelle française.

4. Règles des parties

Pas de handicap (règlement du championnat de France)
1 heure de temps principal, puis byo-yomi canadien de 15 pierres pour 5 minutes.
Si les deux adversaires le souhaitent, il leur est permis d’utiliser un byo-yomi japonais de 5 x 30 secondes.
Komi 7,5 points pour Blanc.

Règle française
Remplir tous les points neutres à la fin de la partie (points damé).
Donner un prisonnier à son adversaire lorsque l’on passe son tour.
Blanc doit passer le dernier.